Bretagne

Crêperie Ouzh-Taol à Rennes

Ecrit par Cath

Vous chercher une bonne crêperie pas trop chère et à la cuisine originale sur Rennes ? J’ai testé pour vous la crêperie Ouzh-Taol rue saint Melaine à Rennes.

Ouzh-Taol à RennesHier soir j’ai invité mes parents au resto. Faut savoir que mon papa est quelqu’un d’assez exigent côté assiette, j’ai donc pris le risque de lui faire tester des galettes à la Bretonne. L’idée de manger des « crêpes » n’a pas eu l’air de l’enjouer, mais lui proposer de dîner au cidre l’a carrément rendu septique.

Nous arrivons donc à Rennes, garons la voiture parking Hoche et remontons la jolie rue de Saint Melaine qui en soirée est vraiment charmante avec en fond de tableau le cloché de l’église Saint Melaine qui baigne dans la lumière tamisée des lampadaires.

La crêperie est très exiguë, et le volume sonore s’annonce bientôt trop élevé pour tenir une conversation en toute intimité, nous décidons donc, un 13 octobre, de manger dehors. Les propriétaires ont prévue le truc car nous trouvons sur les chaises des plaides à poser sur nos genoux sous les lampes chauffantes. Finalement on a pas eu trop froid mais il aura quand même fallu garder nos manteaux. A choisir entre le bruit et ça, j’ai préféré mettre l’écharpe.

sarrasin ou blé noirUne fois les plats commandés mes parents s’interrogent sur le « blé noir » dans les galettes. Moi, crédule, je réplique que c’est surement un type de blé. Mais à bien y regarder sur google ce n’est en fait pas du tout une céréale mais bien une plante à fleur dépourvue de gluten, le sarrasin.

L’instant « Fred et Jamie » passé, les premières galettes arrivent rapidement dans nos assiettes. Petite marade avec la la sympathique serveuse frigorifiée qui nous demande si on est pas fou de manger dehors.

Première bouchée de la galette Guéméné – Saint jacques et mon père est aux anges. Amour enfourne un étonnant « burger de galette » avec enthousiasme et ma maman dépiaute sa Saint-Jacques – Poireau en commençant pas le centre. Évidement à la fin elle était toute étonnée de ne rien trouvé dans les coins et a fini par piocher dans ma Saint-Jacques – Tomate Espelette. Le cidre, un Brocéliande fermier en mi-sec est un régale et je vois vite mes invités ravie de choisir un dessert.

Dans la voiture rien à redire si ce n’est un bémol sur le cidre rosé proposé en dessert. Nous sommes enchantés au point que je recommande ce restaurant ici même.

Pour la petite histoire, Ouzh-Taol voudrait dire « A table » en breton…

 

A propos de l'auteur

Cath

Écrire, c'est mettre à plat le bordel qu'on a dans la tête. Depuis qu'on a quitté Paris pour la Bretagne, du bordel, il y en a dans ma tête !

3 Commentaires

  • Ça c’est bien vrai j’aurais voulu être là pour voir Henri manger ces trucs là.. Malgré son le froid…. vous avez bien tenu le coup tous les quatre. Tu as raison de choisir un endroit calme.. quoique ton Père et Ta Maman pouvaient se déconnecter …..
    Bises

  • Ma foi, je dirais que le seul commentaire que m’inspire cet article est ….. ON Y VA QUAND ? Tu m’as mis l’eau à la bouche… ou plutôt le cidre….. hi hi hi ! énormes bisous.

Laissez un commentaire